top of page

Partie 2 : Ressentir déjà comment Je me Sentirais avec mon Rêve Réalisé


 

Avant de commencer cette lecture, je vous invite à lire la première partie. Dans cette première partie, nous avons abordé la nécessité d’avoir la foi et de croire fermement en la possibilité de vivre son rêve.  


Dans ce second article, nous allons évoquer en profondeur les besoins essentiels à la manifestation de notre vie idéale. Nous verrons quelle est notre perception de la réalité, quels sont les objectifs de notre vie et comment transformer nos croyances



Se créer de bonnes habitudes

La perception de la réalité


Bien trop souvent, nos rêves ne peuvent se réaliser, car nous avons tendance à ne pas croire en eux inconsciemment. Nous nous trouvons diverses excuses : un manque de mérite, un manque de temps, un manque de réalisme, un manque de conviction. En fait, nous pensons ne pas mériter l’accomplissement de nos rêves ou de ce que nous souhaitons. 


Alors, nous sommes face à une véritable souffrance, qui aboutit à nous faire vivre une vie vide de sens et vide d’amour. Donc, nous devons nous poser les bonnes questions : 


  • Combien de personnes réalisent véritablement leurs rêves ?

  • Dans notre entourage, connaissons-nous suffisamment de personnes qui vont au-delà de leurs limites mentales ? 

  • Ou sommes-nous entouré de personnes qui se contentent de ce qu’elles ont tout en affirmant qu’elles ne vivent pas de grandes joies ?

  • Qu’en est-il de nous ?

  • Sommes-nous satisfait de notre vie ? De nos croyances ? De notre réalité ?


Notre réalité dépend uniquement de ce que nous en faisons, puis comment nous la percevons.


  • Alors comment nous percevons-nous ?

  • Quelles croyances avons-nous à propos de la vie ?

  • Quelles sont nos sources d’inspiration ? Nos sources de limitation ?

  • En sommes-nous conscient ?

  • Que faisons-nous face à cela ?


Toutes ces questions doivent nous permettre de voir plus grand et plus loin vers la ligne d’horizon qui est notre avenir. 


Les objectifs de vie jusqu’à la mort


Demandons-nous : que souhaitons-nous vivre jusqu’à notre mort ? Quels sont nos objectifs de vie ?


Par ailleurs, alors que nous sommes conscient du pouvoir dont la vie nous a doté, nous sommes en mesure de nous poser une multitude de questions, notamment : 

  • Pourquoi nous donner la vie si c’est pour mourir ?

  • Pourquoi vivre cette expérience si fugace ?

  • Qu’est-ce qui nous anime au plus profond de notre cœur ?

  • Par quelles expériences souhaitons-nous être traversé dans notre vie ?


Découvrons une ressource qui peut nous inspirer : 

Prenons un carnet et notons les éléments, les événements importants vécus dans notre vie. Puis, quelques jours après, nous allons relire ce que nous avons écrit. 


  • Quel constat en tirons-nous ? 

  • Sommes-nous satisfait ? 

  • Que nous manque-t-il ?

  • Si tout devenait possible pour nous : que ferions-nous de plus dans notre vie ?

  • Que nous reste-t-il à vivre ? 

  • Si d’autres personnes ont réalisé et vécu leur rêve : pourquoi pas nous ?

  • Qu’est-ce qui nous empêche de vivre ces rêves ? 

  • Sommes-nous certain que ces freins soient réels ?


Nous pouvons réécrire notre conscience et ses croyances qui l’habitent à l’infini. En réalité, nous devons choisir nos propres croyances. Prenons un exemple : si une croyance négative nous limite, nous pouvons la transformer en croyance positive qui nous fera avancer. 

  • Croyance négative : je suis trop vieux pour cela… En êtes-vous certain ?

  • Croyance négative : je ne peux pas me permettre de… Pourquoi ? Au nom de quoi ? De qui ?

  • Il est impossible pour moi de faire cela… Et si c’était faux ? D’autres le réalisent bien, pourquoi pas moi ?


La transformation de nos croyances


Notre conscience, notre cerveau, notre mental, (choisissez le mot le plus juste pour vous), est composé de croyances, de convictions, d’interprétations de la réalité. Nous faisons nos choix en réaction à ces croyances.


Et si nous étions capable de transformer ces croyances, pourrions-nous agir autrement ? Si nous étions conscient de notre pilotage automatique, pourrions-nous nous offrir une autre réalité ?


Pourquoi ne pas essayer ?


Tout est absolument possible dans cette joyeuse partie de jeu qu’est la vie. Voici les questions qui arrivent en nous : 

  • À quoi avons-nous envie de jouer ?

  • Avec quoi souhaitons-nous repartir ?

  • Qu’est-ce qui fait sens pour nous ?

  • Qu'est-ce qui nous empêche de le vivre ?


À tous ces freins qui alimentent notre vie, demandez-leurs : au nom de quoi ? Aux yeux de qui ? Évoquons différents freins à qui nous poserons ces questions. 


  • Le frein de l’âge : je suis trop vieux. 

  • Le frein des capacités : je ne suis pas capable. 

  • Le frein de la valeur : je n’ai pas de valeur. 

  • La possibilité : ce n’est pas possible pour moi. 

  • Le mérite : je ne le mérite pas. 

  • Le talent : je n’ai pas de talent. 

  • Le pouvoir : jamais je ne pourrai, etc. 


Notons tout ce qui nous freine et posons-nous ces questions. Or, dans nos réponses, il ne serait pas impossible de découvrir une clé essentielle à notre épanouissement véritable. Notre vie nous appartient et c’est à nous de la définir.  


Alors, en définitive…


Nous venons de voir, à travers cet article, comment nous percevons la réalité, quels sont nos objectifs de vie et la transformation possible de nos croyances. 


Toutefois, je vous donne un dernier conseil : vous êtes un être illimité, doté du pouvoir incroyable de la conscience. Alors agissez avec conscience et réveillez vos rêves endormis pour ne pas dormir.

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page