top of page

Rester Centré. Ne pas dépendre de ses Désirs


 

Dans cet article, nous abordons le fait de savoir rester centré et de ne pas dépendre de ses désirs. En réalité, vous devez savoir comment être bien dans votre vie tout en ne restant pas statique à attendre la réalisation de vos rêves. Vous devez savoir maîtriser votre écoute intérieure et savoir vous poser les bonnes questions. Ainsi, votre objectif est avant tout d’être serein



Se créer de bonnes habitudes

Être bien dans sa vie


Vous devez apprendre à être bien dans votre vie sans attendre la réalisation de vos rêves, de vos attentes, de vos objectifs. En effet, lorsque vous souhaitez quelque chose, vous vous retrouvez dans le monde des projections


Alors, vous imaginez un futur potentiel, un rêve, un désir tout en pensant que cela vous apportera ce dont vous manquez cruellement. Parfois, il arrive que ce rêve réponde à vos besoins. 


Mais toute la difficulté réside dans le fait de ne pas dépendre de la réalisation de ce rêve pour être bien. En réalité, si vous êtes bien dans votre vie, vous atteindrez vos rêves avec plus de rapidité et plus d’aisance. 


Effectivement, si vous êtes heureux, en plein bonheur, vous allez manifester des fréquences heureuses. Or, ces fréquences vont permettre à votre vie de se réaliser à votre image. Souvenons-nous, manifester, c’est transformer nos rêves en réalité.  


Ne pas attendre la réalisation de notre rêve


Ainsi, la plus grande erreur, faite par la plupart des personnes, est d’attendre de réaliser leur rêve pour être bien. Toutefois, cette attente ne fait que renforcer leur mal-être, tout en engendrant une course effrénée vers la poursuite d’un objectif particulier


En outre, il arrive que cette poursuite vers ce but précis ne leur apporte absolument pas le bonheur. 


Si vous avez envie d’aller plus loin sur ce sujet : 


La Guidance te Parle



Cette guidance d’environ ½ heure aborde ces sujets et les questions à se poser pour rester dans les bonnes énergies afin d’attirer plus rapidement nos souhaits. 


Avez-vous déjà remarqué, au cours de vos journées, que vous pensez aller mieux une fois que vous vous poserez ? Vous pensez : ce soir en rentrant, je prends un bain et je me détends. En réalité, la véritable détente est provoquée par votre décision d’être détendu. Il en va de même avec tous les états que vous souhaitez vivre. 


Maîtriser votre écoute intérieure


Savoir maîtriser votre écoute intérieure vous permettra de vous offrir une vie à votre image, d’être heureux dès maintenant. Vous n’êtes pas dans l’obligation de dépendre de quelqu’un, d’une chose ou d’une situation. 


Alors par écoute intérieure, nous désignons le fait d’être capable de vous observer, de voir ce qui se joue en vous. Ainsi, votre qualité de présence et votre écoute de vous-même sont essentielles pour un bonheur véritable. Il est à souligner que nous entendons, par bonheur véritable, un bonheur permanent qui se transforme en état d’être.


En outre, cet état ne dépend que de vous, et ce, peu importe ce que vous traversez. Cette émotion peut être difficile à comprendre, car nous avons la fâcheuse tendance à nous identifier à ce qui nous arrive et aux émotions que cela procure. Mais ceci est une illusion.


Savoir se poser les bonnes questions afin d’avancer


Vous venez de vous séparer, êtes-vous moins aimable ?

  • Vous venez de perdre votre travail, êtes-vous une moins bonne personne ?

  • Vous venez de déménager, est-ce que cela change votre personnalité ?

  • Vous avez réussi cet examen, êtes-vous une meilleure personne ?


En réalité, rien de ce qui se passe dans votre vie n’a de réel impact sur la nature profonde de votre être. Ici, nous n’évoquons pas vos émotions, votre caractère ou certaines de vos réactions face à certains événements. Non, nous parlons de cette énergie qui vous compose, de qui vous êtes dans votre nature profonde


Au cours de votre vie, vous avez rencontré de nombreuses choses, qui vous ont changé, qui vous ont fait évoluer, qui vous ont fait grandir. 


  • Toutefois, êtes-vous toujours constitué de cette essence qui vous caractérise ? 

  • Qui êtes-vous devenu ? 

  • Êtes-vous la même personne ? 

  • D’ailleurs, qui est cette personne ?

  • Comment la sentez-vous ?


Alors, cette personne est toujours là, en vous. Même si la vie vous a traversé, vous êtes toujours cette essence qui vous est propre. De plus, cette essence est justement votre carburant énergétique pour votre bien-être.


Entretenir sa sérénité


En gardant ce centre, la connexion à votre nature profonde ne peut être entravée. Ainsi, cette connexion n’est faite que de sérénité. Alors, oui, cela vous demande d’être capable de vous observer, de vivre vos émotions sans s’y associer. Puis, il est nécessaire d’accepter les situations sans en être affecté intérieurement. Retenez ces quelques affirmations afin d’avancer même lors de coups durs. 

 

  • Le bonheur véritable, la sérénité se trouve là.

  • Le bonheur ne veut pas dire ne pas être triste.

  • On peut vivre le bonheur tout en étant triste parfois.

  • On peut vivre le bonheur tout en étant en colère, si besoin.


Le bonheur, dont nous parlons ici, est d’être capable d’observer ce qui se passe. En fait, si vous pouvez l’observer, vous pouvez agir en conscience et choisir votre réaction. Demandez-vous au plus profond de vous-même, à l’intérieur de vous : 


  • Avez-vous encore envie d’être en colère contre cette situation ?

  • Avez-vous encore besoin d’être triste ?

  • Que pouvez-vous faire pour améliorer les choses ?


Dernières notions à évoquer


Cette qualité d’être révèle une notion profonde et réelle du libre-arbitre. Oui, car le libre-arbitre réside dans vos choix. En fait, si vous voulez choisir votre vie, votre bien-être, ouvrez cette porte à l’intérieur de vous.


En revanche, ne perdez pas de vue que vous pouvez toujours revenir à cette connexion, à cette essence qui fait de vous ce que vous êtes. Ensuite, faites vos choix en conscience.  


Votre essence, votre véritable nature n’est faite que de sérénité et d’amour inconditionnel, mais il faut parfois une vie pour s’en souvenir.

Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page