top of page

Surmonter les Étapes de notre Vie comme le Deuil ou de graves Difficultés


 

Parfois, la vie peut se montrer cruelle et nous sommes obligés de vivre des périodes de vie difficiles, telles que des deuils, des difficultés de diverses natures. Nous pouvons nous interroger et nous demander pourquoi nous sommes obligés de traverser ces étapes parfois très lourdes à vivre. 


Dans cet article, je vais vous partager diverses notions comme le fait que la mort fait partie de la vie, le déroulement de l’acceptation du deuil, croire en la vie après la vie comme source d’inspiration, croire au bonheur. 



Se créer de bonnes habitudes

La mort fait partie de la vie


Nous sommes des êtres humains et nous ne sommes pas éternels sur terre. Notre vie est un chemin qui un jour s’arrête. En fait, la mort fait partie de la vie. Ainsi, pour ceux qui croient en la vie après la mort, la mort n’est qu’une transformation


Alors, il est important de préciser à ceux qui restent et qui ont subi la perte d’un être cher : l’amour circule encore même après la mort. En effet, la relation, même si elle n’est plus physique, est encore présente à d’autres niveaux. 


Il est à souligner que la vie est éphémère, que la vie est puissante et que la vie est terriblement précieuse. Aussi, lorsque nous vivons un deuil, nous vivons une étape de vie nécessaire. Il n’existe pas de réponse à pourquoi vivons-nous ce deuil. Non, la vie se transforme, cela fait partie du processus. 


Prenons l’exemple de la chenille : si nous sommes des chenilles et qu'un jour, l’une d'entre nous disparaît pour se transformer en papillon. Alors, elle est partie, certes, mais cela fait partie du processus. Un jour ou l’autre, les chenilles deviennent des papillons.  


L’acceptation du deuil


Si vous êtes en train de traverser une étape de deuil difficile et douloureuse, vous devez comprendre que l’énergie, que l’âme de la personne disparue continue son chemin. Alors, vous êtes libre de le croire ou non. Mais à une période donnée, il est nécessaire d'accepter que le deuil se fasse. 


En fait, la vie vous propose de ne pas continuer à être en deuil définitivement. À présent, vous êtes veuve. Ne pensez pas “je vais être veuve toute ma vie”, car vous allez maintenir une posture de désolation et une posture de vie définitivement fermée. 


Or, cette situation de vie pourrait se transformer parce que la vie a peut-être autre chose à vous offrir, peut-être pas maintenant, plus tard… La vie peut vous proposer des voyages, intérieurs ou physiques, des rencontres amicales ou amoureuses, etc. Mais, si vous restez dans cette position de deuil, vous allez vous refuser toutes les opportunités de la vie.  


En effet, vous allez rester sur le chemin de la culpabilité et vous interdire d’être heureux. Vous avez le droit de continuer à être quand l’autre n’est plus, de continuer à vous aimer. N’estimez pas que parce que l’autre est parti, vous n’avez plus accès au bonheur. 


La vie après la vie ?


Et s’il y a bien une vie après la vie ? Si nous y croyons, alors nos disparus, nos êtres chers, remontent à la lumière et vont très bien. En effet, ils baignent dans l’amour et c’est assez magique. En réalité, c’est sur terre que c’est compliqué. 


Je me permets de partage cette hypothèse, car avec mes dons médiumniques, je me suis retrouvée à communiquer régulièrement avec des défunts. Ces expériences m’invitent à croire à cette vie après la vie.


Alors les difficultés, les deuils ne sont là que pour nous faire cheminer, pour nous apprendre à continuer à nous aimer et à aimer les autres. Ce sont des obstacles placés sur le chemin de votre vie. Quel sera donc votre choix ? Allez-vous choisir l’amour de vous ? Allez-vous vous offrir le meilleur ? Ou allez-vous vous punir et refuser de vivre heureux ? Allez-vous vous faire payer une dette consciemment ou inconsciemment ? 


Ainsi, il arrive que certaines personnes se refusent le droit au bonheur en prétextant que leur vie n’est faite que de difficultés. Pourtant, tout le monde a droit au bonheur, tout le monde a le droit de se transformer, tout le monde a droit à l’abondance. 


En fait, vous avez le droit de vivre une vie parfaitement en harmonie avec vous-même. Pour cela, vous avez l’opportunité de croire au bonheur, à votre capacité à donner de l’amour.


Croire au bonheur et vibrer bonheur


Vous avez la possibilité de rêver au meilleur pour le recevoir. Notez bien que vous ne pouvez pas vivre une vie pleine d’abondance si vous n’y croyez pas. Vous ne pouvez pas être heureux, si inconsciemment, vous estimez que vous n’avez pas le droit de l’être. En fait, il est indispensable de croire au bonheur, de vibrer bonheur


La vie vous propose de vous faire cheminer dans un renforcement intérieur afin de vous faire persévérer. Pourquoi ne pas continuer d’y croire et suivre ce mouvement qui de toute façon est présent. Oui, c’est le mouvement de la vie, car la vie est faite pour se transformer, pour évoluer et pour s’agrandir. 


Mais la vie ne s’agrandira que si vous acceptez d’avoir un champ de conscience qui s’agrandit. Donc, acceptez la difficulté, acceptez qu’elle soit peut-être terminée et acceptez de la transformer. 


En réalité, l’univers vous envoie ces difficultés, car vous vibrez difficulté, car vous êtes convaincus de ne pas mériter autre chose. Puis, vous êtes amenés à réaliser que ce n’est pas la vie que vous souhaitez. Vous voulez de l’amour, de l’abondance, du bonheur, de la joie : alors demandez et obtenez. Vibrez ce que vous voulez être, quels que soient les obstacles que vous rencontrez et vous recevrez.


Mes derniers conseils pour avancer sur le deuil


La première étape pour avancer dans un deuil est d’admettre que vous êtes en difficulté. Ensuite, le deuil amènera une transformation. Je vous rappelle que le deuil comporte 7 étapes (le choc, le déni, la colère, la dépression et la tristesse, la résignation, l’acceptation, la reconstruction). 


Aussi, derrière la dernière étape de la reconstruction, je pense que se trouve quelque chose de positif. Dit autrement : le divin a prévu quelque chose pour vous, auquel vous ne vous attendez pas, car cela se passe après la perte d’un être cher


Alors, vous allez devoir accepter cela, accepter ce cadeau, accepter de concevoir que vous pouvez continuer à être heureux. Et cela, malgré cette perte qui vous brise le cœur. Comprenez que le cœur se reconstruit comme nos cellules se régénèrent. C’est un mouvement permanent.



Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page